coupé

fréquence : 2

coupé

& coupée (fém.)

Qui s'est (ou a été) coupé, blessé par coupure (tentative de suicide notamment) (prison)

Usage : prison, carcéral

1972 À Fresnes, il y avait quatre ou cinq tentatives de suicide par semaine. On appelait ça des « autolyses » et on les divisait en deux catégories : les « coupés » et les « pendus ». 1972. Le crépuscule des prisons 2000 L'homme avance, la manche du pull remontée, un mouchoir autour du bras. La peau laisse apparaître des traces de sang. « Un coupé ! » annonce l'homme en uniforme 2000. Femmes en prison - Dans les coulisses de Fleury-Mérogis <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 565