hardelle

fréquence : 1

hardelle

femme laide, maigre, efflanquée

Dans Harangue des hab. Sarcelles, 1741 ; hardelle est une syncope pour haridelle qui a la même signification ; au XIV il eût été écrit correctement et eût signifié drôlesse, fille de mauvaise vie (Lettres de grâce, 1397 ; cf. Du Cange, éd. Didot, sv Hardelles) (NISparis) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).