boxon

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1837 registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 44

boxon & bocson ; (botton) ; aller au boxon n.m.

Bordel, maison de tolérance, maison publique, lupanar ; logis, maison (=établissement), auberge, restaurant, cabaret ; aller au bordel ALL : Bordell, buntes Durcheinander / IT : albergo, osteria

Synonyme : bordel, maison de tolérance Usage : prostitution

1935 Aucune considération n'empêchera jamais un matelot d'aller à terre le soir de la paye. Aller à terre, ça veut dire aller au boxon. C'est pour aller au boxon que je suis sorti. 1935. Mer Noire 1975 sa vieille vingt fois par jours pour dix sacs s'envoyait en l'air dans un boxon d'la rue du Four 1975. La java sans joie xxxx Montron ouvre la lourde, / Si tu veux que j'aboule / Et piauss en ton bocson xxxx. Un jour à la Croix-Rouge, Nous étions dix à douze, dans Mémoires de Vidocq - Les voleurs 1954 C'est un vieux bistre où l'on fait un tout petit peu boxon, juste dans les coins, pour pas que ça se sache trop 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville xxx Moutron, ouvre ta lourde, / Si tu veux que j'aboule / Et pionce en ton bocson xxx. Chanson morale (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison 1977 On passe nos jours et nos nuits comme des rois, dans un petit bar-boxon, le Lavandou, rue Grand-Bouddha. 1977. Faut pas rire avec les barbares <6 citation(s)>

Voir l'anglais vulgaire boxon : cabinet particulier de taverne (SAINXIX) / Maison mal famée selon Bérenger, sans doute parce qu'il y a de fort jolies femmes (VIR) / Terme anglais propagé par les matelots normands (SAIN-TRANCH) / Mot angl. « cabinet particulier de taverne » ; de box « salon particulier dans un café ». → Box (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 279