bouline

fréquence : 2

bouline

Fête des marchands en certains lieux

Cette expression désigne une vieille coutume en usage dans les petites fêtes locales. Les camelots qui font ces fêtes se cotisent pour avoir une somme destinée à faire boire ou corrompre le garde-champêtre pendant qu'ils jouent (et gagnent) les paysans avec un jeu de hasard (VIR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).