attrapé

registre ancien : 5 fréquence : 12

attrapé

& être attrapé ; être bien attrapé ; être rattrapé

n., adj.

Être berné, être eu, être déçu, avoir payé trop cher, être surpris (et joué) ; être repris à recommencer

Synonyme : escroqué, arnaqué, dupé

1726 Ha, ha, ha, ha, ha ! Voilà un Drôle bien attrapé… 1726. Les pèlerins de la Mecque
1815 –Non j'aime mieux l'acheter. Combien ? –Vingt sous. –Vingt sous !… Vous plaisentez ?… –Les Libraires ne plaisantent jamais… –Je vais le prendre… Mais je gage que je vais encore être attrappé. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune
1828 Plus de doutance, je suis attrapé, ma montre elle est partie sans me dire adieu 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1648 Je l'ay belle eschappée, / Mais je veux bien mourir si j'y suis rattrapée 1648. L'intrigue des filous
1849 ceux qui tournent croient attraper des places et des positions… mais ils sont attrapés… ça s'appelle le jeu de blagues 1849. La foire aux idées, journal vaudeville en trois actes
1756-1763 (vers) M. le vicomte de Bouzols a couché avec Mme de Bosseron ; mais elle a été attrapée, car il ne lui a rien donné [11/1772] 1756-1763 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi
1845 Ceci nous rappelle ce barbier qui avait fait mettre au-dessus de sa boutique : Ici on rasera gratis demain… Vous devinez, que d'attrapés ! 1845. Les mystères du collège
1883 Et bien elle ne me trouvera pas au magasin, voilà tout ! […] Va-t-elle être attrapée ! 1883. Le roman de Violette

<8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).