branlotter

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 7 fréquence : 5

branlotter & branloter ; se branloter ; se branlotter v.tr.

Masturber, se masturber modérément, mollement

Synonyme : masturbation, masturber, se masturber Usage : érotique, sexualité

1863 Sylvia (Qui lui a sorti la queue du pantalon, et qui la branlotte.) 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1741 J'étais en garde contre la tentation, je me contentais de me branloter, de donner de temps en temps quelques petites secousses, de faire venir le plaisir jusqu'à ma portée et de m'arrêter tout à coup, puis de recommencer 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même 1784 les uns se branlottaient le vit et le con, tandis que d'autres, enfin, foutaient en tétons 1784. La Cauchoise, ou Mémoires d'une courtisane célèbre, dans Histoire de Marguerite, fille de Suzon, nièce de D** B***** 1893 Monsieur peut aller, dit-elle, il a un vit plutôt à cul qu'à con. Je le prie seulement de pousser doucement et de me branlotter en même temps 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 306