prendre sa becquée

fréquence : 5

prendre sa becquée

& donner la becquée ; becquée

Manger ; nourrir ; repas

Synonyme : manger, nourrir

1741 v'là une demoiselle qui prie bian le bon Dieu ! Pardi, ce me suis-je fait, y faut qu'alle ait bian la rage de la dévotion pour s'en venir à c't'heure-ci dans l'église pendant que tretoutes prennent leur becquée 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même 1854 La Halle offre, à minuit, / Le gîte et la becquée, / Aux oiseaux de la nuit. 1854. Les rues de Paris. Mélodrame populaire en 6 actes et 8 tableaux 1849 j'ai du moins ici le petit plaisir de donner la becquée et la bastonnade aux serins et aux corbeaux qui s'y sont laissé prendre. 1849. Le comte de Sainte-Hélène. Drame en cinq actes et sept tableaux 1998 Minna lui [un grand brûlé] donnait la becquée à la main, avec une patience infinie 1998. Section Bordel <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 210