décharge

fréquence : 12

décharge n.f.

Jouissance, éjaculation, éjaculat (femme ou homme)

Synonyme : jouissance, éjaculation, orgasme Usage : érotique, sexualité

1741 La décharge est l'action qui suit ce frottement voluptueux par où l'on prélude 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même 1893 attention, je prends la coupe et ça va partir… seulement, ce serait plus beau, si on le laissait jaillir jusqu'où il voudrait. –Oui, c'est ça, dit Maxime, allonge une serviette ; tu ne verseras dans la coupe que la fin de la décharge… 1893. Autour du mariage de Paulette ou un bon ménage moderniste 1981 Je ne pouvais plus résister à la chaleur de cette bouche sur mon sexe, je l'inondai d'une longue décharge, qu'elle avala 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 1800 bientôt mon institutrice tourne les yeux, balbutie quelques mots inintelligibles, raidit ses membres, et fait la plus copieuse décharge que de mémoire de femme on ait faite. 1800. L'enfant du bordel 1921 Cette fois le chien trouva un appui solide dans les cuisses, darda si bien sa pine qu'elle disparut dans le vagin où elle déposa sa décharge. 1921. La femme aux chiens 1921 Le cerveau de Coralie chavirait. Elle était descendue jusqu'au fond de cet enfer lubrique. Sa pensée s'obscurcissait peu à peu, et sous le coup d'une nouvelle décharge, elle s'aplatit à terre dans une syncope. 1921. La femme aux chiens 1950 Il sentit partir ses couilles à ce même instant, et malgré son envie de se retenir il gratifia l'intestin qu'il visitait d'une abondante décharge épaisse et parfumée, suffisante pour graisser toutes les bielles et tous les joints d'une locomotive Diesel. 1950?. La Nonne <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 766