conin

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 11

conin n.m.

Sexe féminin (généralement jeune et joli, étroit)

Synonyme : sexe féminin Usage : érotique, sexualité, anatomie

1970 Moi je te boufferai le conin, dit-il. Quant à ce garçon, il s'occupera activement de ton troufignon. 1970?. Paris passionnément 1741 Quoi, reprit-elle, tu ne t'étais jamais mis le doigt dans ton petit conin ? 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même 1741 je dis conin et non pas connasse parce que ce n'en était plus une une, la motte, le ventre, les tétons, la gorge, tout était devenu aussi doux, aussi uni, aussi élastique qu'à une jeune fille 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même 1784 on ne pouvait pas dire sainement et en bonne logique le conin en parlant de ma pièce curieuse, puisque ses services, que j'avais toujours si fort encouragés, lui avaient absolument ravi ce nom 1784. La Cauchoise, ou Mémoires d'une courtisane célèbre, dans Histoire de Marguerite, fille de Suzon, nièce de D** B***** 1800 Oh ! surprise !... ce n'est point un conin, pas même un con, c'est un gouffre, dans lequel j'aurais pu, je crois, entrer tout entier 1800. L'enfant du bordel 2007 Entre ma baveuse et son onctueux conin salé, seul le boxer ose encore se dresser. Mais peu de temps. 2007. La gigue des cailleras <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 155