compte là-dessus et bois de l'eau

date : 1812 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 5

compte là-dessus et bois de l'eau

& compter là-dessus et boire un verre d'eau ; boire de l'eau ; crois ça et boit de l'eau, tu seras jamais saoul

locution

Réponse ironique pour dire qu'on ne croit pas à ce qu'on nous dit, ne pas devoir espérer qqchose, réponse ironique

Synonyme : croire (ne pas), doute, incrédulité

Famille : compte là-dessus

1823 Enfin, tant bien que mal me voilà couché, et j'espère que le papa Morphée ne tardera pas à me donner un coup d'aile en passant… Ah bien oui !… compte là-dessus, et bois de l'eau. 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1828 si ce qu'on dit est vrai, ton compte est bon, t'iras au pré. –Oui, crois ça et bois de l'eau, tu seras jamais saoul 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1942 –Et il a promis d'intervenir ? –Oui. –Vous pouvez toujours compter là-dessus et boire un verre d'eau, m'esclaffai-je. Après tout, je m'en fous, ce n'est pas mon affaire 1942. L'ombre du grand mur 1917 je le retrouverai bientôt. –Oh ! Oh ! bientôt… –Dans un mois ! –Dans un mois ? Tu rigoles ? –Compte là-dessus et bois de l'eau ! –Dans un mois, je vous dis ! 1917. Nuits de guerre (Hauts de Meuse) 1844 Les gobe-mouches de l'armée s'imaginaient qu'à Boulogne, nos évolutions et nos quarts de conversion […] avaient pour but de faire une descente en Angleterre ; c'était une énorme frime ; ceux qui ont cru cela pouvaient bien boire de l'eau. 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire <5 citation(s)>

  • boire de l'eau : compte (sur qqch.) et bois de l'eau loc. phrast. non conv. PHRASÉOL. - DEL, cit. Zola [1883] ; BEI, fin 19e ; DDL 15, 1911 ; TLF, GR[85], ø d.
    • 1820 - «- Sans farc', allons, couronn' ma flamme ; / Oui, c'est ça, compt' sur l' conjungo / Et bois d' l'eau ; / T'est un mort ou t'es un infâme, / Par ainsi sors / Ou j' te fais mett' dehors [...]» Désaugiers, Cadet Buteux au Vampire, in Désaugiers, Chansons et poésies diverses, III, 244 (Libr. nat. et étr.) - P.E.
  • boire de l'eau : compte dessus et bois de l'eau loc. phrast. non conv. PHRASÉOL. - ø t. lex. réf. ; absent TLF. compte là-dessus et bois de l'eau fraîche : R, TLF, PR[77], ø d.
    • 1911 - «Compte dessus et bois de l'eau !» Castigat et Ridendo, Petit musée de la conversation, 173 (Mercure de France) - P.E.
  • boire de l'eau : croyez ça et buvez de l'eau loc. phrast. non conv. PHRASÉOL. - L, R, ø d ; absent TLF.
    • 1812 - «ROBINEAU. Croyez ça, et buvez de l'eau.» Désaugiers et Gentil, Les Auvergnats, 11 (Poulet) - P.E.
    • 1814 - «Spectacles. La jolie bluette du Cosaque à Paris, ou Croyez cela et buvez de l'eau, a été hier répétée avec le plus grand succès.» [J.-B. Couchery], Le Moniteur secret, II, 217 (Schulze et Dean) - P.E.
    • 1820 - «PERRETTE. Oui, croyez cela, et buvez de l'eau.» Désaugiers, Gersin, Gentil, Un Dîner à Pantin, 15 (Fages) - P.E.
    • 1823 - «CHIENDENT. Oui, vous allez voir Antoine, croyez ça et buvez de l'eau [...]» Francis, Dartois, Gabriel, L'Enfant de Paris, 37 (Huet) - P.E.
    • 1828 - «UN HOMME, dans le café. Les bons Parisiens comptent sur un prince ; croyez ça et buvez de l'eau. Il fallait un enfant, on en a trouvé un. (Il s'éloigne.) JEAN. As-tu entendu ? Si c'était une queue que nous fait l'empereur.» [Loève-Weimars, Romieu, Vanderburch], Scènes contemporaines, 63 (Canel) - P.E. (BHVF) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 995