coller aux fesses

registre moderne : 5 fréquence : 9

coller aux fesses

locution

■ Suivre de près, accompagner qqun sans le quitter ; ■ poursuivre ; poursuivre hostilement ; ■ ne pas quitter qqun (fig.)

Synonyme : poursuivre, courir après

1955 Cette fois, je sentais la pestouille nous coller aux fesses. 1955. Mollo sur la joncaille 1957 Allons, vas-y, cocotte, ouvre-la. Tu feras seulement que, protéger ta couenne en nous aidant à poisser le Parkers. Because si on ne le baisse [sic] pas et qu'il découvre que toi et moi on s'est frottés, i' mettra pas longtemps à te coller aux fesses. Et si je me gourre pas tu auras rien de la pin-up quand il en aura fini avec ta pomme. 1957?. Dix ans de frigo 1969 –Qu'est-ce que vous transportez, là-dedans ? –Mon repas, répondit Pierrot qui sentait que la cerise bien noire lui collait aux fesses. 1969. L'humour dans les prisons 1969 Pour ces inspecteurs qui allaient « coller aux fesses » des « casseurs » pendant des jours et des jours, le commissaire […] obtint […] une prime de sujétion 1969. Les flics 1982 Ce qui importait pour le moment, c'était avant tout de lui coller aux fesses 1982. Qui vous parle de mourir ? 1982 À partir de maintenant, Jérémiah n'allait plus le lâcher d'une semelle. Il allait lui coller aux fesses sans répit. 1982. Le lapin de lune 2004 À la base il fallait avant tout vivre, c'est-à-dire échapper à l'ennemi qui vous collait aux fesses, se cacher, marcher de nuit 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1958 Une belle chance que j'ai saisie là au passage. C'est vrai que depuis quatre mois que la déveine me collait aux fesses, il fallait bien qu'elle change de bonhomme. 1958. Rage blanche <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 621