de pacotille

registre moderne : 4 fréquence : 16

de pacotille locution

Terme de mépris : sans valeur, sans envergure, de mauvaise qualité, faux, exagéré, insincère

Synonyme : faux, bluff, qualité (de mauvaise)

1889 Mais la guigne me poursuit, et Tantale, auprès de moi, n'est qu'un martyr de pacotille. 1889. En cabinet particulier. Pièce en un acte (dans Théâtre naturaliste) 1969 se dit industriel est en réalité un souteneur de pacotille 1969. Les flics 1955 ce dernier personnage, avec son raffinement à la noix, son dandysme de pacotille et son snobisme en contreplaqué, me serait peut-être utile 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1966 la petite marquise me parut aussi fausse. Elle était faite pour être bonniche et se faire trousser dans les escaliers – ce qui eût été plaisant – et non pas pour jouer les La Vallière de pacotille 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945) 1967 Ces petits révolutionnaires de pacotille, ces fils à papa qui jouent à la guerre ! 1967. Face d'Ange et la conférence 2003 Les artisans-pêcheurs tourneraient aux employés municipaux, pareils à ces Savoyards de pacotille qui doivent loucher sur le « forfait » des skieurs avant de leur tendre une perche à se carrer en urgence entre les cuisses. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané 1990 je le croise de temps à autre sur les champs de courses. Il continue de vendre aux turfistes naïfs ses tuyaux de pacotille avec une facilité déconcertante ! 1990. Pickpockets ! Vingt ans de flagrant délit : un flic parle <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 596