minus

date : 1918 registre ancien : 7 registre moderne : 5 fréquence : 14

minus

n.

■ Terme de mépris : minable, qqun de méprisable, sans envergure, moins que rien, personne sans importance ; ■ petit par la taille, petit par l'âge, enfant

Synonyme : petit, nain, avorton

1965 Tu es civil, tu mets à ton veston le ruban de la médaille militaire, et tu sais ce qu'ils pensent de toi, les gens ? Rien en faveur de ton intelligence. Tu es soit un sous-off rempilé, c'est tout dire, soit un pauvre type qui n'a pas su se défendre, je veux dire se planquer. La médaille militaire, ça te classe tout de suite : on sait que tu es un minus. 1965. La débâcle 2009 Pour le juge, Tox n'était qu'un minus, un rouage qu'on avait sorti de la boîte du néant afin qu'il y retourne. 2009. Le Ciel sur la tête 1969 titulaire du brevet supérieur, correcteur d'imprimerie. Ce n'est pas un minus 1969. Les flics 1984 L'Afrique, ça a l'air grand, mais le Cameroun, c'est minus 1984. Maîtresse à Belleville 1918 celui qui clame : « Bande de minus ! ils n'ont pas tiré dix coups et pendant ce temps-là j'ai failli me faire avoir par les deux petits aviatiks de la rive gauche » 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1974 Allez, allez, Charles, ne me considérez pas comme un minus ! […] –Chacun sait, cher Philippe, que tu es un garçon remarquable, mais pour les chevaux. 1974. Le roman d'un turfiste <6 citation(s)>

Abréviation de minus habens (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 334