bidard

date : 1891 registre ancien : 8 fréquence : 14

bidard & bidart ; être bidard ; être de la famille des bidards ; cousin de Bidard ; chance de Bidard adj., n., nom propre

Heureux, individu qui a de la chance, avoir de la chance

Synonyme : chance, avoir de la chance, chanceux Morphologie : nom propre, antonomase

xxxx Mon vieux grimpant, toi tu l'assures / Quant on n'est pas cousin de Bidard / Y faut ben parfois s'en voir de dures sur le trimard xxxx. Le trimardeur (monologue), dans Cahier manuscrit de chansons 1880 Chaque ancien instruisait un melon, et c'était une bonne aubaine, une véritable chance de Bidard, lorsque dans cette loterie il arrivait par hasard de tomber en des mains compatissantes. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1911 Et quand on est graissé, mon fiston, on peut faire ses épates, en bidard, dans des endroits où le bon Dieu serait fiérot de dire la messe… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Pour sûr, qu'il y a du pied dans la chaussette !… Qui qu'est chançard ? C'est mon lard… Qui qu'est bidard ? C'est mon lard… Qui qu'est veinard ? C'est mon lard… Qui qu'est bénit ? C'est bibi… 1911. Le journal à Nénesse <4 citation(s)>

Bidard, d'après le nom de l'emballeur, gagnant du gros lot de l'expo. univ. de 1878 (SAINXIX) / C'est un nommé Bidard qui gagna un gros lot à une loterie quelconque : on en fit une chanson (VIR) / De bide, bedon : ventre plein (AYN) / Dans le sens de qqun qui s'emplissant le ventre ne rêve à rien d'autre (BAU1920) / De Bidard, nom du gagnant du gros lot de la loterie de l'Exposition universelle de 1878 selon Sainéan (GR) / 1891 Verlaine (GR) / 1880? (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 486