foutu

fréquence : 12

foutu

& être foutu ; être refoutu ; foutu au cul

Être baisé, coïté ; sodomisé

1790 La reine est foutue à droite par Bazin, son valet de chambre que Monsieur encule, tandis que Le Chapelier lèche le cul de la reine, en se branlant la pine 1790. Bordel royal, Suivi d'un entretien secret entre la reine et le cardinal de Rohan, après son entrée aux états généraux 1790 Elle empoigne l'outil joyeux, je met en oeuvre, et fait tous les mouvements que lui inspirent ses goûts, et le désir de foutre et d'être foutue 1790. Les quarante manières de foutre, dédiées au Clergé de France 1784 Je l'avoue : je fus foutue à double carillon, et si tous les barnabites sont de même aloi que mon compagnon de route, c'est très mal à propos qu'on leur en veut 1784. La Cauchoise, ou Mémoires d'une courtisane célèbre, dans Histoire de Marguerite, fille de Suzon, nièce de D** B***** 1950 Salope, renchérit Gilles en pinçant les nichons de sa cavalière, foutue au cul [enculée] et gouine… 1950?. La Nonne <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 969