mère

registre ancien : 6 fréquence : 4

mère n.f.

Maquerelle ; maîtresse de bordel

Synonyme : maquerelle, sous-maîtresse Usage : prostitution

1863 Je suis la patronne de ce bazar, la mère de dix-huit petites dames, auxquelles il te sera défendu de toucher, par exemple… 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1815 Des matrones […] établissent des sérails plus étroits, où les filles sont logées, nourries, blanchies. L'argent qu'elles reçoivent va à la mère ; celle-ci ne parle que de la reconnaissance qui lui est due ; elle a décrassé ce troupeau de province et des campagnes. Toutes lui doivent ce qu'elles sont. 1815. Le Palais-Royal ou les Filles en bonne fortune 1802 Les filles établies dans les sérails forment la sixième classe ; elles sont logées, nourries, blanchies, coiffées aux dépens de la matrone, qu'elles appellent la mère 1802. Les sérails de Paris, ou Vies et portraits des dames Pâris, Gourdan, Montigny et autres appareilleuses. Ouvrage contenant la description de leurs sérails, leurs intrigues <3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 315