bêcher

fréquence : 35

bêcher

& bécher ; bècher ; bêcher qqun ; béché

Critiquer, médire, dire du mal de, débiner, vilipender, maltraiter en paroles, faire des cancans, railler, se moquer de, accuser, calomnier, injurier, mépriser qqun ; (fouiller dans la vie de) ALL : sich über j. lustig machen, j. schlecht machen / ANG : to speak ill of others

Synonyme : railler, se moquer, médire, critiquer / critiqué, éreinté, calomnié / médisant, critique

Famille : bêcher

1963 Ferme ta gueule, tu n'as pas le droit de bêcher nos amis 1963. Satan est là
1960 Les autres connes d'entraîneuses qui la bêchent souvent, Maya […] ont peut-être pas raison 1960. Du mouron pour les petits oiseaux
1954 Bon. C'est votre cliente et je ne voudrais pas la bêcher, mais enfin… c'est quand même louche, cette histoire de tableau 1954. Le soleil naît derrière le Louvre
1942 il y avait une première à la Comédie-Française ; alors, nous avons bêché la pièce, naturellement 1942. Ménages d'artistes, dans Théâtre complet de Brieux (tome premier)
1911 je suis bien aléré comme vous dites, mais un demi semi-setier de chez la mère Phosphore ferait rudement mieux mon flambeau, soit dit sans vous bêcher en douce… 1911. Le journal à Nénesse

<5 citation(s)>

Ce mot a passé de l'argot dans le français ordinaire ou du moins dans celui du journalisme (RICH) / jdm sur bec = donner des coups de bec (DEL) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).