déconner

fréquence : 8

déconner

Sortir (le sexe masculin) du sexe féminin

Usage : érotique, sexualité

1790 Ah ! foutre, si tu dis vrai, ne t'inquiète ; je te promets huit coups sans déconner. 1790. Le courrier extraordinaire des fouteurs ecclésiastiques, ou Correspondance intime, secrète et libertine de quelques prélats de qualité, de plusieurs prêtres paillards et d'un certain nombre de prestolets luxurieux 1921 Il plaquait les mains et les lèvres un peu partout sur son corps, se moquant de déconner pour baver sur ses nichons, sur ses épaules, ses reins, ses hanches 1921. La femme aux chiens <2 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 197