décoiffer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 2 fréquence : 6

décoiffer & décoiffer une bouteille ; décoiffer la négresse ; être décoiffé locution

Ouvrir (et boire) une bouteille, la déboucher ; être débouché

Usage : alcool, ivrognerie, boire

1823 j'ai l'honneur de vous prévenir que voici les côtelettes qui sont cuites, le vieux vin de Saint-Georges qui ne demande qu'à être décoiffé ; ergo, si vous m'en croyez, nous allons nous mettre à table. 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1783 Quant à moi, vous n'ignorez pas mon goût : j'ai décoiffé quelques bouteilles chez vous 1783. Correspondance de Madame Gourdan, dite La Petite Comtesse 1904 on avait déjà décoiffé cinq bouteilles 1904. La Maison Philibert 1904 Vous, Eugénie, décoiffez une autre Saint-Marceau. Qu'on boive à la santé de M. Jacques ! 1904. La Maison Philibert 1898 Comme s'il ne vaudrait pas mieux être en train, tous les deux, de «décoiffer la négresse» plutôt que de barboter là, le nez sur le parquet ! 1898. Bistrouille en Cour d'Assises ou le cadavre ambulant. Contes du Petit Pioupiou (5e série) <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 366