tourterelle

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 6

tourterelle n.f.

Amoureuse? femme légère? ; jeune femme farouche ; femme en général

1955 elle a l'air de s'être méchamment piqué le nez. Poivrée à zéro, la tourterelle. […] C'est tout juste si elle peut tenir debout sur ses cannes. 1955. Mollo sur la joncaille 1750 la chronique médisante avait noté toutes les tourterelles du curé 1750. Les Cannevas de la Pâris, ou Mémoires pour servir à l'histoire de l'hôtel du Roule 1950 Du linge, il avait dit, il devait s'agir d'une tourterelle sur le retour qui éprouvait le besoin d'une affection pure, délicate et désintéressée auprès de son coeur meurtri et d'un mandrin solide entres cuisses blettes 1950. Ainsi soit-il 1955 Croyez-moi, je m'y connais en tourterelles, mais des filles balancées comme vous, impeccables sur toute la ligne, et bien on en rencontre pas tous les jours ! 1955. Pas de pitié pour les caves 1955 Le reste, c'était du tout-cuit, il a dégotté une tourterelle, il s'est défendu à la came et s'est laissé vivre sans trop se briser les précieuses ! 1955. Pas de pitié pour les caves 1955 –Décidément, on n'est pas verni… –Ça, vous pouvez le dire, remarque Riquet, ça fait trois parties qu'on vous file dans les yeux ! Vos tourterelles ne vous font pas d'impairs ? 1955. Pas de pitié pour les caves <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 942