godelureau

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1545 fréquence : 14

godelureau & gogluriau

Jeune amoureux ; jeune homme galant ; jeune idiot ; jeune élégant prétentieux ; jeune fanfaron qui se pique de galanterie, de bonnes fortunes

1934 sa clientèle, c'est-à-dire tous les godelureaux, les coquebins, les greluchons de la ville, bref tous les blancs-becs que leur « aîné » tient encore en laisse ou que leur « papa » surveille de loin 1934. Panorama de la pègre, dans Panorama de la pègre 1760 (vers) elle a expulsé tous les gogluriaux qui lui faisaient la cour et n'a conservé que le seul Lignerac [04/01/1765] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1760 (vers) dont il est fort peu récompensé, par elle lui manque avec tous les gogluriaux des coulisses [18/01/1765] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) <3 citation(s)>

Composé de lureau, var. de luron, avec pour premier élément le rad. de gaudir, ou god- (idée d'enflure, de fainéantise; cf. Guiraud et → Godet, gober). Infl. possible de l'anc. galureau «galant, mignon» (→ Galer) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 592