pont-neuf

fréquence : 5

pont-neuf & air de Pont-Neuf ; chanson de Pont-Neuf n.f.

Chanson populaire sur un air connu, chanson commune, facile à chanter

Synonyme : chanson

1745 des auteurs de tous étages et de toutes couleurs, qui savent égayer la fin d'un repas par des ponts-neufs d'une naïveté admirable 1745. Les galanteries de Thérèse, dans Anthologie érotique - XVIIIe siècle 1808 En chanc'lant, lorsqu'un aveugle / M'jur' qu'il n'boit que d'l'eau, / Et qu'pour m'attendrir il beugle / Un pont-neuf nouveau / […] / Il a beau m'tend' sa casquette, / Je n'donn' pas là-d'dans 1808. Je n'donn' pas là-d'dans, chanson poissarde, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année <2 citation(s)>

Ainsi nommée parce qu'elles se débitaient sous le pont-neuf (Lever) / Le Pont-Neuf était un lieu très fréquenté des baladins et des saltimbanques (éd. VID) / «Dans ces chansonniers si bourgeois / Que sur le Pont-Neuf on débite» (M. Chatillon, dans L'épicurien français, ou les dîners du caveau moderne, 3e année, 1808) /

Jacques Offenbach se sert évidemment d'un "air de pont-neuf" pour les "Couplets du diplomate" (N° 13) de son opéra-bouffe-féerique "Le Roi Carotte" (Théâtre de la Gaîté 1872). On trouve cette indication au "Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle" de P. Larousse (Tome XIII, p. 1305). AG

23.05.2017 : 14:43


Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 262