baragouin

date : 1532 fréquence : 13

baragouin

& baragoin

n.m.

Jargon, mauvais langage, langage technique incompréhensible, langage étranger incompréhensible

Usage : général

1740 Oui, charmante petite, me disait-il [un Allemand] dans son baragouin, je vous aimerai toujours 1740. Histoire de le vie et des moeurs de Mademoiselle Cronel dite Frétillon 1937 par derrière leur baragouin socialistico-communiste ? 1937. Bagatelles pour un massacre 1665 Tant pis ; son balagoin nous aouloit bien fait lile 1665. L'après-soupé des auberges, dans Le baron de la Crasse 1909 C'est ce qui s'appelle être brisé bas, être broken down, aurait dit ce pauvre Faymieux dans son baragouin sportif 1909. Les dernières vierges - Roman contemporain <4 citation(s)>

P.-ê. du breton bara «pain», et gwin «vin», mots avec lesquels les pèlerins bretons demandaient l'hospitalité dans les auberges - étym. vraisemblable mais non prouvée; ou de barater «s'agiter», et gouiner, couiner (Guiraud) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 128