barbe

registre ancien : 10 registre moderne : 9 fréquence : 16

barbe

& (la barbe)

n.m.

Homme qui vit de la prostitution, souteneur qui a, qui contrôle une femme ; jeune souteneur ; beau mâle, homme solide ; femme qui recherche homme (fém.)

Synonyme : maquereau, proxénète, souteneur

Morphologie : apocope

Usage : prostitution

1955 J'y avais jamais fréquenté, je crois qu'elle était tenue par un Algérien, un ancien barbe. 1955. Mollo sur la joncaille 1891 J'suis devenu grand, j'en avais assez de filer la comète, je me suis fait barbe ! 1891. Confrontation - Etudes d'argot, dans La Chair 1960 Antoine de Créteil, un petit barbe qui débutait lorsqu'il a quitté le coin 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1935 Elles ne mettraient pas longtemps, ces détraquées, à faire d'eux des souteneurs pitoyables, des faux barbes, plus bas et plus méprisables que les autres 1935. Moi, le Dab, souteneur ! 1904 En tout cas il y a de la rigolade et du linge et que tu pourras te payer de la barbe de choix 1904. La Maison Philibert 1927 Ne l'écoutez pas, c'est un jaloux ! Monsieur est un barbe que viens de plaquer. 1927. Maisons de société - Choses vues <6 citation(s)>

Apocope de barbeau, barbiset (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 387