se balader

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 2 fréquence : 154

se balader & se ballader ; balader ; ballader ; balader qqun v.tr.

Se promener, flâner ; promener ; s'amuser ; marcher, ne rien faire ; errer ; se promener au hasard pour voler ; lanterner ; aller d'un endroit à l'autre ; transporter, promener qqun, se déplacer ALL : einen Spaziergang machen / ANG : to amuse one's self ; to saunter ; to stroll ; to walk about / IT : passeggiare

Synonyme : aller, marcher, se promener, errer

1862 Le lendemain je filai le long des quais, j'allai me balader aux Champs-Élysées, espérant saisir aux cheveux quelques circonstances favorables pour me tirer d'affaire, mais rien ne se présenta 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1927 faut pas songer à s'y balader dans cette tenue 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1844 nous trouvons en baladant tout ce qu'il nous faut 1844. Les vrais mystères de Paris 1844 Tu as donc oublié le dabe, qui est allé balader sur la trime avec les fanandels, ne renquillera pas cette sorgue 1844. Les vrais mystères de Paris 1938 Un groom doré m'a baladé entre des couloirs où ronflaient des machines à écrire et où couraient des gens pressés 1938. Moi, un nain 1961 –Et les camionneurs ? –Ils ne savent pas ce qu'ils baladent 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1892 Prodigieusement amusé par cette existence nouvelle […] Gobichon s'était laissé mener et promener – ce qu'il appelait dans son style ballader – à travers le monde où l'on s'amuse 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1995 Les fellaghas peuvent tenir la montagne, ils peuvent se balader comme ils veulent dans la casbah d'Alger. 1995. La princesse du sang 1917 j'en ai plein le dos d'être un reste-à-terre, tandis que vous vous baladez dans le bleu… 1917. Chignole (la guerre aérienne) 1905 T'es donc rentier que tu te les balades ? 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1936 Dimotica. Arrivés ici, nous apprenons que nous filons sur Constantinople. Pas fini de ballader. Et pas de courrier. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1911 Plus de rond à la piaule… Ce que je tirais sur ma longe !… Il me fallait, quelquefois, quand ça durait de trop et que je me mettais une ceinture, balader sur les bouls pour tâcher de gagner un peu de cuivre 1911. Le journal à Nénesse 1911 Vous n'pensez pas que j'vais vous balader dans ce costume réduit ? 1911. Les Pieds Nickelés voyagent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) 1841 La prostituée qui va se promener le jour de sa sortie dit, Qu'elle va Balader. 1841. Vocabulaire indispensable pour comprendre le langage des souteneurs et des filles publiques, dans Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas <14 citation(s)>

Vient du sens de mendier par les chemins en chantant des ballades ; SAIN reuf se l'origine méridionale que suggère Nyrop (SAINXIX) / Du vieux mot baler = se divertir (LAR, 6e) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 715