avaro

date : 1840 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 32

avaro

& avarot ; essuyer un avarot ; arriver un avarot à

n.m.

■ Accident, accident d'atelier, dommage, désagrément ; ■ problème, souci ; ■ avarie ; ■ mauvais coup

Synonyme : problème, difficulté, ennui, embarras, accident, avoir un accident

Morphologie : apocope, apocope en -o

1895 Depuis quelques années, le ménage est heureux. Peu de chômage, plus de maladie, seulement encore quelques dettes arriérées à payer. Si la chance continue, s'il n'arrive aucun avaro, on pourra mettre quelques sous de côté pour la vieillesse – ce rêve de tant d'ouvriers ! Rêve trop souvent abandonné, par la force des choses, car, dans la vie des ouvriers, survient toujours, immanquablement, ce qu'ils appellent un avaro. 1895. En plein faubourg
1933 1° arrivée une demi-heure en retard, contre son habitude. Je me suis demandé s'il n'y avait pas un avaro, ici du « Fléau ». Je trouvais cela énorme. 1933. Journal particulier
1927 Faut prendre garde […] car si jamais l'un d'eux faisait un faux pas, on l'écrabouillerait et nous aurions sans doute de nouveaux avaros et une panne 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1927 Mon p'tit John, si tu veux pas qu'il t'arrive des avaros, faudra laisser ça tranquille 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1932 Tu as peur d'un avaro, tu sens les hirdondelles de potence ? 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers
xxxx Partant de Chicago / J'débarque à Saint-Malo / Sans aucun avaro xxxx. Canada où le gommeux nègre, dans Répertoire de romances - chansons et chansonnettes appartenant à Louis Marguerite (mss)
1904 S'il m'arrive un avaro, c'est à toi que je m'en prendrai. 1904. Loriot (Comédie militaire en un acte)
1918 Imagination que tout cela. Il faut que je me raidisse pour ne pas me monter le cou sur un problématique avaro. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1918 L'Hispano est un moteur délicat et, monté sur un Spad, il est difficilement accessible ; le moindre avaro demande une journée de travail 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917)
1840 je rebouise (vois) un pègre (voleur) qui m'avait reconnoblé (reconnu) et qui me frappant sur le rape (épaule) me jacte (demande) en arguche (argot) si je n'étais pas le niers (l'homme) qui venait d'essuyer un avarot (désagrément). 1840. (récit de voleur), dans Un an de prison, ou Souvenirs de Sainte-Pélagie

<10 citation(s)>

avaro, subst. masc. (dans l'article -O, finale et finale par apocope) avaro, subst. masc. Accident, avarie. Une odeur de cramé me monte aux narines. Bon Dieu, manquerait plus que l'avaro mécanique... Des garagistes qui travaillent gratuitement, vous en connaissez? (P. SINIAC, Les 401 coups de Luj Inferman', Paris, Gallimard, 1980 [1972], p.68). Rem. Avaro est un cas assez rare où la base est un subst. fém. (v.aussi engueulo < engueulade ds ESN. 1966). pp.47-63. QUEM. DDL t.23. (tlfi:avaro) /

Du fr. avarie (DEL) / De avarie, et suff. argotique -o, -ot (GR) / Apocope (George, FM48) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 115