laver la tête

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1538 registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 16

laver la tête & laver la tête à qqun ; se faire laver la tête locution

Gronder, réprimander, faire une réprimande sérieuse, tancer, faire des remontrances ; se faire gronder

Synonyme : réprimande, réprimander, gronder Famille : savon/laver (réprimande)

1828 les manda un jour, et leur adressa des reproches qui durent être assez sévères, à en juger par le mécontentement qu'en cette occasion ils ne purent s'empêcher de manifester. On venait justement de leur laver la tête [etc] 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1986 Il faut lui laver la tête sur son insolence 1986. La vie fragile - Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle 1899 Le préfet, qui n'aimait pas que ses fonctionnaires se relâchassent dans leur service, lava la tête d'importance à l'infortuné commissaire 1899. Les Mémoires de M. Goron - La police de l'avenir 1899 Eh bien, soit ! s'écria-t-il, tout à coup, au moment où je lui lavais fortement la tête 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour 1889 Dépêchez-vous, mon vieux, parce que le juge va arriver et il me laverait la tête, s'il vous trouvait là. 1889. L'ami du commissaire 1915 Et après la charge, celui qui n'a pas de sang après sa lame se fait laver la tête d'importance par nous tous. 1915. (correspondance) Les cinq mois de campagne d'un ouvrier parisien (3) 1903 Le directeur m'a fait appeler et m'a fortement lavé la tête en disant que j'introduisais dans la maison des moeurs honteuses. 1903. Les enracinées 1912 Ah ! je vais lui laver la tête à ce subordonné 1912. Les Pieds Nickelés ministres, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 569