arnaque

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 fréquence : 17

arnaque & arnacque ; larenaque ; la renaque ; arnac ; arnache ; arnacle ; larnac ; l'Arnaque ; l'arnaque ; l'arnac ; l'arnacle ; larnacle ; l'arnague ; l'amargue

Police, agent de sûreté, agent de police ALL : Polizist

Synonyme : police

1900 Parmi eux se trouvait un certain Larenaque, d'une forte corpulence et d'un visage mâle. Ce nom de Larenaque était un sobriquet : Arenaque, en argot, veut dire police et, en terme de jeu, truc. Un jeu arenaqué est un jeu truqué. 1900. Mémoires de Rossignol 1884 Acrès ! v'là l'Arnaque ! 1884. La casserole - Etudes d'argot, dans La Chair 1872 L'amargue [sic] n'a pas dégoté la carre. 1872. Dictionnaire d'argot ou de jargue (7) 1911 Je nous voyais déjà en marida, en l'ayant dur chacun pour l'autre… Vrai !… Tandis que ça s'est maquillé dare-dare comme si on avait eu l'Arnaque à nos trousses, en eau de boudins, à la graisse d'oie, quoi ! 1911. Le journal à Nénesse <4 citation(s)>

viendrait de renâcler via prononciation vulgaire (SAINXIX) / viendrait de harnache>arnache (VIR) / fourre son nez partout (lat. = nasus) arnache est la prononc. normande de renache (TIM cité par DEL) / Vient de la renâcle (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 321