trou

registre moderne : 7 fréquence : 6

trou

& petit trou

n.m.

Sexe féminin ; toute forme d'orifice baisable ; fille, femme, considérée dans son utilité sexuelle

Synonyme : sexe féminin

Usage : érotique, sexualité

25890.jpg: 464x700, 110k (26 août 2014 à 02h44)

1977 Oh je suis un dégueulasse. Je suis un salaud. J'avais une queue, y avait un trou, fallait que je la mette dedans, y a pas d'histoire, fallait que ça rentre. C'était comme ça, c'était pas autrement. 1977. Une vie de cheval
1966 Car, dans le code viril, une fille reste une fille, c'est-à-dire rien de plus qu'un « trou » 1968. Les barjots
1966 Pour Jeannot et ses copains, une fille reste une fille, c'est-à-dire « un trou ». 1968. Les barjots
1993 nous avons rencontré certains clients qui évoquent le besoin hygiéniste « de se vider les couilles », « de trouver un trou », « de décharger », etc. 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
2006 Tout le monde […] ne pense qu'à mettre sa bite dans un trou, quel qu'il soit. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya
1921 Allons, viens, nous étudierons les moyens, il est certain que tu as de quoi bourrer mon petit trou. 1921. La femme aux chiens

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).