savate

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1828 registre moderne : 2 fréquence : 8

savate n.f.

Boxe française (utilise les pieds)

1863 J'suis le roi des souteneurs ! / Je connais la savate ! 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1828 comme j'avais affaire à un adepte dans cet exercice gymnastique qu'on nomme la « savate », je fus complètement vaincu 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1830 Un jour Goupil, ce Saint-George de la savate, contre lequel Vidocq avoit lutté pendant son séjour à Bicêtre, vint lui proposer de faire financer un cabaretier 1830. Histoire de Vidocq, chef de la police de sûreté, écrite d'après lui-même, par M. Froment, Ex-Chef de Brigade du Cabinet particulier du préfet, auteur de La police dévoilée (vol.1) 1904 Ciapa-Ciapa considéra avec inquiétude les longues jambes de Pepete, car le pêcheur n'avait pas son pareil pour la savate 1904. Pepete le bien-aimé 1842 La savate, que l'on appelle aujourd'hui chausson, par euphémisme, est la boxe française, avec cette différence que la savate se travaille avec les pieds, et la boxe avec les poings. 1842. Le maître de chausson, dans Les Français peints par eux-mêmes 1911 Parce qu'on avait été un peu navrillot avec une gonzesse, ça ne voulait pas dire qu'on n'était pas d'attaque pour carder le cuir à un gonce… Même qu'à ce moment-là, il n'y en avait pas pour être à la roue comme ma pomme sur la savate et le bâton… 1911. Le journal à Nénesse <6 citation(s)>

Parce qu'on donne des coups de pieds (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 803