clopinettes

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1925 registre moderne : 5 fréquence : 16

clopinettes & □ des clopinettes ; □ pour des clopinettes

Unité de faible valeur : presque rien, peu de choses, de peu de valeur ; □ formule négative : non, refus, rien ; □ pour rien, pour peu de choses, en vain, sans effet

Synonyme : non, refus, rien, pas de, valeur (faible), qui ne vaut rien, peu, un peu, pas beaucoup Famille : des X (refus, négation, rien)

1982 Lorsqu'un loco approchait de la grande révision, il faut avouer que ce n'était pas aussi simple et le chauffeur avait beau se crever, l'équipe gagnait des clopinettes ! 1982. La vapeur 1982 Je rigolerais bien qu'on reste dans les champs avec des clopinettes à se mettre sous la dent ! Ah ! 1982. La vapeur 1952 La grosse Nénette est revenue à minuit. Elle avait « fait » peu de chose, trente ou quarante francs. Des clopinettes, quoi 1952. Mon taxi et moi 1984 Personne n'a proposé de léser les fauchés qui ont versé des clopinettes 1984. Maîtresse à Belleville 1989 devrait y en avoir que pour quatre ou cinq clopinettes 1989. La vacation 1952 –Chacun voit midi à sa porte, ricana l'autre faisan. J'en avais marre de travailler pour des clopinettes au bénéfice d'un gars qui jouait les gros bras avec notre peau, s'en foutait plein les poches 1952. Rencontre dans la nuit 1982 il jouait un peu partout pour des clopinettes après son service du soir au restaurant 1982. Qui vous parle de mourir ? 1963 Je deviendrais riche et célèbre tandis qu'ici je me suis donnée nuit et jour jusqu'à l'os et souvent pour des clopinettes. 1963. Les perles de Vénus 1978 Tu peux te faire voler ton temps, bosser plus que quarante heures pour des clopinettes, du moment qu'on ne te touche pas le bout du zizi, ça va, tu t'es pas fait enculer... 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine <9 citation(s)>

CLOPINETTES, CROPINETTES, subst. fém. plur. Arg. Des clopinettes. Rien, des riens. Ne rapporter que des haricots, des clopinettes (L. ZITRONE, Léon Zitrone vous emmène aux courses, 1962, p. 19). Var. cropinettes : Ah! moi alors, je vais te restaurer... (...) Tous les jours des farineux! ... du beurre! et de la carne! et de première! ... (...) C'est fini les cropinettes! et les sauces de courant d'air! ... (...) Tout ça c'est des balivernes! ... CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 696. Interj. Des clopinettes! Non! (arg. des écoliers d'apr. ESN. 1966). Prononc. et Orth. : [], []. Étymol. et Hist. 1925 interj. (arg. des écoliers d'apr. ESN.); 1935 des clopinettes « rien » (soldats d'apr. ESN.) ; 1936 subst. fém. cropinettes (CÉLINE, loc. cit.). Prob. dér. de clop(e)* « mégot » (cf. des clopes « rien »). Fréq. abs. littér. Cropinettes : 4. (tlfi:clopinette) /

Etym. obscure, p.-ê. de clope « mégot » (GR) / Prob. dér. de clop(e) « mégot » (cf. des clopes « rien ») (TLFi) / Probablement de clopes, petites clopes : sur le modèle mégot = de peu de valeur, peu de chose (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 876