camp de la Lune

fréquence : 2

camp de la Lune

& Camp de la Lune

Dénomination d'une assiette stratégique, vénérable castrium, père des bivouacs de Marengo (?) ; pour qualifier un type de soldat (mais lequel?)

1844 Le général me fait l'effet d'un vieux voltigeur du camp de la Lune 1844. Les vrais mystères de Paris 1844 Et d'abord, ce titre de Camp de la Lune, cette dénomation d'une assiette stratégique est passée même dans le langage du peuple. 1844. Le vétéran du camp de la lune. Scènes de la vie militaire <2 citation(s)>

« En 1792 le roi de Prusse, après avoir pénétré en France, assit son camp dans la Champagne, sur des hauteurs dont les deux plus considérables s'appellent de temps immémorial l'une, Lyron, derrière laquelle sont les villages de Courtaumont et de Dammartins-sur-Hans ; l'autre, la Lune, derrière laquelle est le village Hans, où le monarque prussien établit son quartier-général. Le nom de la Lune ayant prévalu sur celui de Lyron, on désigna le camp prussien sous cette dénomination exclusvie. [Après Valmy] le roi de Prusse abandonna en toute hâte son camp de la Lune et nous laissa sur ces hauteurs de glaise et de gypse, des ouvrages de défense dont il était bon et utile de s'emparer. Les Français, par l'ordre du général en chef, s'y installèrent donc [...] le camp de la Lune, devenu une véritable place d'armes, servit aux bataillons de volontaires et de gardes nationales [...] de lieu d'exercice et en quelque sorte de gymnase militaire. » (Saint-Hilaire, t.1, pp.44-45) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 938