crevard

fréquence : 5

crevard

n.

Glouton, avide ; mal nourri, affamé ; ivrogne

Synonyme : gourmand, glouton, gourmandise, faim, avoir faim

1965 –Un crevard [prisonnier de guerre mal nourri?] m'a juré que les Fritz sont à Nantes. Vous voyez comme il est, Hitler : on lui a coupé la route du fer, il a pris la route du muscadet. 1965. La débâcle 1965 Salut, les crevards [prisonniers de guerre mal nourris] !… C'est moi, Joseph !… Qui ça, Joseph ? Joseph, le marchand de rab polak !… Vous n'avez pas encore entendu parler de Joseph ? Merde, pas la peine d'être célèbre !… Il est vrai que j'avais pas foutu les pieds dans cette baraque depuis huit jours au bas mot. Je prends les commandes de rab polak : qui en veut ? Une thune la galtouze !… Magnez-vous le popotin, y en aura pas pour tout le monde !…[1940?] 1965. La débâcle 1954 La sélection s'est opérée d'elle-même : truands crevards, putains déshydratées, empafés d'indics de la basse flicaille, bourgeois un peu trop conformistes, sauf pour la livre de bidoche au noir et le calendo sans ticksons 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1943 on avait laissé le « gros bleu » qui râpe, aux crevards, à ceux qui boiraient n'importe quoi 1943. Batailles dans le ciel 1953 Ils croient nous avoir plus facilement par la gueule, j'vous l'dis. Justement, faut leur montrer qu'on n'est pas des crevards 1953. Allons z'enfants <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 734