becter

date : 1707 registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 82

becter & becqueter ; bèqueter ; bécqueter ; becq'ter ; béqueter ; becquetter ; le becqueter ; faire becqueter n.m., v.tr.

Manger, (manger avec faim) ; > le manger, le repas, la nourriture ; manger au fig. ; gagner sa vie ; nourrir ALL : essen (schnabulieren) / ANG : to eat, meals

Synonyme : manger, nourrir

1963 Asseyez-vous, je suis en train de becter. 1963. Les Tontons Flingueurs 1953 Il bectait chez les barons 1953. La goualante du pauvre Jean 1950 je suis fleur et si j'étais pas venu la voir, elle s'en foutrait bien de savoir si je becte 1950. Ainsi soit-il 1969 À force de becter cette vacherie que je n'oserais pas donner pas donner à mon chien 1969. Au décarpillage 2006 tel un oiseau qui s'amuse avec un asticot, je lui becte le clito. Elle s'électrise et me laisse faire à sa guise. 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 1918 tandis que les petits copains becquetaient des carottes crues. 1918. Loin de la rifflette 1953 je me suis retrouvé un jour sans mes vieux. […] à partir de cette époque déjà lointaine, il m'a fallu usiner dur pour becter. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1965 Les mômes se vendaient pour cinquante balles afin de faire becqueter leurs marmailles. 1965. Le Tigre entre en piste 1976 Il aimait pas le pain de fesses. Et s'il prenait un tapin, son becter aurait un goût de fesses. Les macs, il pouvait pas les voir. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <9 citation(s)>

Action imagée passée des oiseaux aux être humains (SAIN-TRANCH) / Extension du sens réservé à l'oiseau (gb) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) / 1707 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 148