arlequin

registre moderne : 0 fréquence : 3

arlequin

n.m.

Forçat revêtu d'une tenue dépareillée, forçat à surveiller revêtu d'un costume d'arlequin, forçat réciviste, ainsi nommé à cause de la tenue bigarrée qu'il devait porter

Usage : forçat, bagne

1853 Autrefois, on donnait aux forçats en récidive une veste rouge avec une manche jaune, et dans quelques bagnes on bigarrait tellement leurs vêtements, que les autres galériens appelaient en style d'argot ces nouveaux venus arlequins, chevaux de retour, etc. ; une sage administration a supprimé ce burlesque et dangereux usage. 1853. Voyage en Bretagne
1845 la moitié de la casaque était brune, l'autre moitié était rouge ; […] Ceux qui étaient revêtus de ce costume étaient désignés sous la dénomination d'arlequins 1845. Les bagnes ; histoires, types, moeurs, mystères
1830 Ceux qui étaient revêtus de ce costume, étaient désignés sous la dénomination d'arlequins ; ils étaient toujours placés dans le lieu le plus apparent du port 1830. Les bagnes. Rochefort

<3 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).