joindre les deux bouts

date : 1839 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 14

joindre les deux bouts

& ≠ avoir de la peine à joindre les deux bouts

locution

Avoir juste assez d'argent pour vivre, pour ne pas en manquer, faire durer son budget ; ≠ avoir à peine assez d'argent

Synonyme : argent (gagner de l'), enrichir

1887 Ma femme faisait un ménage dans la maison et, grâce à cela, on arrivait à joindre les deux bouts ensemble. 1887. Le monde des prisons
1895 L'ouvrier célibataire arrive facilement à joindre les deux bouts : sa chambre d'hôtel ne lui coûte que douze ou quinze francs par mois, vingt au plus ; sa nourriture, 2 fr. 50 par jour ; avec le reste, déduction faite des dimanches et des chômages imprévus, il pourvoit à son entretien et à ses plaisirs. 1895. En plein faubourg
1927 La vie est très dure dans cette contrée, aussi sommes-nous contraints, de temps à autre, de piller un train. Autrement nous n'arriverions même pas à joindre les deux bouts 1927. A la revoyure - Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927)
1993 Femmes mariées (ou seules) se prostituant pour « joindre les deux bouts », jeunes filles se prostituant à l'occasion 1993. Prostitution : les uns, les unes et les autres
1893 grâce à Dieu son travail lui suffit pour joindre les deux bouts, quand il n'y a pas d'anicroche 1893. Paris qui mendie - Mal et remède
1997 Sûr, pas nouveau sans doute, que ça ne devait pas lui être si facile, à Mme Schmidt, de joindre les deux bouts 1997. L'aveu différé
1861 Et lorsque la solde entière était insuffisante pour joindre les deux bouts, la solde diminuée des retenues ne suffit pas davantage. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 589