avoir la tête chaude

fréquence : 8

avoir la tête chaude

& tête chaude

locution

Être coléreux, passionné, irascible, capable de s'emporter ; homme violent, impulsif

Synonyme : énervé

1823 On l'a placé dans la chambre de Monsieur A. B. C. D. : ce sont deux jeunes gens, nés dans le midi de la France, et, en conséquence, deux têtes assez chaudes, en j'oserai même dire un tantinet exagérées. J'aime à croire qu'ils feront bon ménage 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1895 Temps d'épreuves : la faim, le froid, sans gîte. La révolte, des jours, lui tenaillait le coeur, des idées de sang germaient – on a la tête chaude et les patrons sont si durs ! 1895. En plein faubourg 1982 Rondineau, tête chaude, prend le coup de sang et saute sur l'un des deux Allemands. 1982. La vapeur 1836 Le proviseur l'engagea à me garder quelque temps à la maison jusqu'à ce que l'effervescence fût tout-à-fait apaisée, prétendant que ce qu'il en faisait était tout-à-fait dans mon intérêt, parce que j'avais la tête chaude et que je pouvais me compromettre 1836. Mémoires, dans Mémoires de Lacenaire, avec ses Poèmes et ses Lettres, suivis de Témoignages, Enquêtes & Entretiens présentés par Monique Lebailly 1934 une tourbe suspecte « d'étrangers », dont beaucoup de réfugiés espagnols venus de Bordeaux, de Toulouse, de Perpignan, des têtes chaudes et des têtes brûlées, des ratés, des exaltés, des mécontents, des espions 1934. Panorama de la pègre, dans Panorama de la pègre 1949 ça bardait je vous jure, car les têtes sont chaudes dans la région de Lesparre 1949. Mémoires d'un contrôleur des wagons-lits recueillis par René Delpêche <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 944