émotionner

registre moderne : 4 fréquence : 17

émotionner & s'émotionner v.tr.

Émouvoir, causer du trouble ; se faire du souci, se donner du mal, s'effrayer, perdre son calme

Synonyme : ému, émotion (être en proie à vive), émouvoir

1889 Il est vrai que si le vicomte a l'abord un peu rude, si son entrée en matière m'émotionne, me trouble et m'arrache des larmes, il a une façon si aimable d'en finir […] 1889. Entre-deux. Pièce en un acte et deux tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1927 C'est l'moment d'en vérifier la solidité. Et si ça casse, ne vous émotionnez pas ! Le gouvernement se fera un plaisir de vous les remplacer ! 1927. Nouvelles aventures des Pieds Nickelés, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1901 Jamais je ne trouverai cette poire !… Mais attendez, ne vous émotionnez pas ! Dirigez-moi par le son de votre voix 1901. Oedipe... voit !, dans L'instinct - Marthe 1896 sont autant de numéros qui, malgré leur caractère drolatique, émotionnent et donnent vraiment le frisson. 1896. L’album d’un saint-cyrien. Deux années d’école 1915 Et les nuits qu'on passe à bavarder, les pieds au feu, sans s'émotionner d'une vague fusillade qui éclate à droite ou à gauche 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1911 Patience ! ne t'émotionne pas trop, j'arrive à la station… 1911. Le journal à Nénesse 1976 Raf braqua son colt 45 vers le fond du couloir. […] –Stop ! Un pas de plus et je te plombe. Tu crois que ça l'émotionnait le gorille ? 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

Le verbe émouvoir n'existe pas en langage populaire (BAU1920) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 221