larton

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 10 registre moderne : 0 fréquence : 42

larton & du larton ; arton ; (tarton ; lartou) n.m.

Pain, pain bis ; pain (de suif) ALL : Brot / IT : pane

Synonyme : pain Morphologie : n/u, agglutination, l/t

xxxx Arton c'est pain xxxx. Extraits du procès des coquillars, dans Etudes sur l'argot français 1829 Aboule ici ton larton pour six broques 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1821 il faut aussi retirer le larton de fondier. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1821 le larton d'aujourd'hui ne vaut pas le cassant d'hier. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest 1911 Si encore, je te laissais un vrai poteau, quelqu'un d'attaque, qui soit là pour un coup !… Mais nib ! Te voilà coulée sans même deux ronds de larton pour te caler les chicots ! 1911. Le journal à Nénesse 1950 Le taulier tout à son affure / Vend son pivois et son larton 1950. Chanson de charme pour faux-nez, dans Poésies documentaires complètes <6 citation(s)>

Ce mot n'était rencontré au XVe que dans balla de XI mss du Jargon de Stock. En fait artona existe en bas-latin et le fourbesque contient : atonte, aronte, arton ; pan, la germania : Harton, artife, artifara et nous avons artie, lartif (Jargon de l'argot) et on a arti, arta (peigneurs de chanvre) ; mot recueilli oralement en 1889 (SCHW 1928 glossaire) / Rappelle le grec artos (Passerat) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 772