pétaudière

registre moderne : 4 fréquence : 7

pétaudière

n.f.

Endroit bruyant ; endroit où règne le même désordre qu'à la cour du roi Pétaud ; endroit en pleine agitation ; baraque de camp de prisonniers fr.

1927 Ne trouves-tu pas qu'on ne peut rester au pucier dans cette pétaudière ? 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1918 Nous changeons de place ; on appuie à droite. C'est encore la scène des reconnaissances et sous quels bombardements ! comptes rendus, rapports. Quelle pétaudière ! [05/01/1917] 1918. Journal de guerre 14-18 <2 citation(s)>

L'expression vient de la coutume qu'avaient les mendiants, autrefois, de se nommer un chef (du lat. peto, je demande). Un pareil roi n'avait aucune autorité sur ses sujets et chacun agissait comme bon lui semblait ; il résultait de là une confusion extrême passée en proverbe. (Depras) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 727