mocheté

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1926 registre ancien : 7 registre moderne : 6 fréquence : 11

mocheté n.f.

■ Laideur ; ■ choses ou personnes laides ou désagréables

Synonyme : insulte, laid, personne laide, laideur Famille : moche, mouche

24229.jpg: 442x650, 81k (12 août 2011 à 02h28)

2015 Un cageot ! Aujourd'hui, un cageot qui fait la pute dans un beer-bar de Bangkok. Petite salope, une mocheté bonne à enculer ! 2015. Phi Prob 1935 Eh, Thévenin, tu l'as contemplée de face et de profil, Miss Europe ? Y a de l'abus dans la mocheté, hein ? 1935. Viande à brûler 1954 crème de beauté ! Crème de mocheté, oui 1954. Le soleil naît derrière le Louvre 1956 La pauvre mocheté me bigla avec des yeux ronds, un bon moment, sans rien dire 1956. M'as-tu vu en cadavre ? 1952 Il y a souvent des mochetés dans les cabanes, mais celle-là, pardon ! 1952. Mon taxi et moi 1967 J'ai vu une vieille rombière, d'une mocheté à faire vomir un rat, mais elle paraissait insignifiante. 1967. Raymond la Pente <6 citation(s)>

  • mocheté n.f. VALEUR "chose laide" - TLF, cit. Céline, 1936 ; GLLF, mil. 20e ; ND4 (ø sens), 20e "laideur" : E, GLLF, 1936 ; Rs, cit. Dutourd ; "personne laide" : Lex.[75], PR[77], 1936 ; FEW (16, 562b), GLLF, 1953, Sandry ; R, 20e
  • mochetée - ø t. lex. réf. ; absent TLF. Compl.TLF (mêmes réf., ø texte)
    • 1926 - «S'il y avait eu un homme là pour dire, le jour où l'on a monté le premier châssis : 'Vous parlez d'une mochetée!' on n'aurait pas sorti ce berlingot-là [...]» R. Dieudonné, Isabelle au volant, in Le Miroir des sports, 3 févr., 69a - G.S. (bhvf:mocheté) /

De moche, et -té (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 127