rompu

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 20

rompu & être rompu ; rompu de fatigue adj.

Être physiquement fatigué, éreinté, exténué (après effort physique) ; commotionné

Synonyme : fatigué, fatigue

1889 Non, non, pas maintenant, mon brave Nicaise. À ce soir ; je suis rompue, moulue, brisée. 1889. Il ne faut pas jouer avec le feu. Pièce en un acte et quatre tableaux (dans Théâtre naturaliste) 2011 Quand Pierre rentre du travail, parfois rompu d'avoir chargé des cartons de livres, il se sert un doigt de whisky, fume une cigarette et écoute un disque. 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1927 Je suis rompu, brisé, esquinté, je n'en peux plus 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1910 exténuée ! rompue ! Il aurait fallu trois personnes pour faire tout ce qu'elle m'a recommandé. Je n'ai que deux bras 1910. Paysanne et citadine (Comédie en un acte) 1953 Je ne sais pas pourquoi j'ai ouvert les yeux. Ils avaient des paupières lourdes, j'étais rompue, et pourtant envahie de bien-être. 1953. Racleurs d'océans <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 357