coup de pompe

registre moderne : 5 fréquence : 11

coup de pompe

& avoir un coup de pompe ; avoir le coup de pompe

locution

Fatigue subite, généralement physique, parfois morale ou psychologique, perte d'énergie ; être fatigué, sans forces (physique), démoralisé (moral) ; angoisse durant un effort, crainte d'échouer

Synonyme : fatigué, fatigue

1935 Ce que j'avais ? Le coup de pompe, comme disent les coureurs à pied ; j'étais groggy, comme disent les boxeurs. 1935. Viande à brûler
1961 j'avais envie de bavarder un peu avec vous. Des fois, vous savez ce que c'est, on a un coup de pompe, on aime bien voir des amis 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb
1952 Ça ne devait pas être grand chose car il semblait se porter à merveille. Il est vrai que dans ce genre de blessure le coup de pompe n'arrive parfois que plusieurs heures après 1952. Rencontre dans la nuit
2002 –Ouais, ben t'iras sans moi… J'sais pas c'qui m'arrive mais là, ce soir, j'ai un de ces coups d'pompe ! 2002. Momo le coursier
1971 l'examen approchait… « Je ne serai jamais capable. » Des coups de pompe il y en a… des terribles !… 1971. Histoire de Michèle
1956 Sincère, les potes, j'ai au départ le coup de pompe. Ce que le Vieux nous demande est presque impossible… Vous vous rendez compte d'un turbin ? 1956. Fais gaffe à tes os

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).