gniard

date : 1903 registre moderne : 7 fréquence : 5

gniard

& gnard

n.

Enfant

Synonyme : enfant

1989 bien eu du mal à dormir les cinq dix quinze nuits précédentes dès que, car les seins gonflés faisaient mal, ou les enfants nés, eux, gniards bien vivants n'en pleuraient pas moins la nuit 1989. La vacation 1994 Des seins pour soûler de lait une floppée de gnards. 1994. La guerre des gusses <2 citation(s)>

Orig. incert., p.-ê. de momignard, mignard (GR) / Penser aussi à tezignar → gnar comme tézigue → zigue (gb) ; penser auss à prononciation : gnère/gnare (gb) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 735