moinillon

date : 1612 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 7

moinillon

Jeune moine, moine sans grande, moine en apprentissage, novice ; moine (terme méprisant)

Synonyme : prêtre, curé, moine, aumônier, séminariste

Morphologie : -illon

1860 Les innocents moinillons qui arrivaient de leurs provinces, un gualimart à la ceinture, éprouvaient sans doute d'étranges angoisses 1860. Le collège de Cluny, dans Paris qui s'en va et Paris qui s'en vient
1741 J'avais fait la désagréable expérience que si le plaisir était pour les moines, il ne l'était pas pour les moinillons 1741. Histoire de Dom Bougre, portier des Chârtreux, écrite par lui même
1921 Un couvent, cela se voit dès qu'on arrive, surtout un couvent de trappistes. Vous savez bien qu'il existe. Vous vous êtes même promis : « Un de ces jours, il faudra bien, j'irai voir ces moinillons. » 1921. Histoire d'une Marie

<3 citation(s)>

De moine (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).