être fait

registre ancien : 8 fréquence : 6

être fait & être fait de part.p.

Être escroqué, être eu ; être eu, dupé, berné, trompé ; être escroqué (de telle somme)

Synonyme : escroqué, arnaqué, dupé

1909 Notre vendeur est à point pour être « fait ». Il représente ce que les malfaiteurs appellent une « poire mûre » et « bonne à bouffer » 1909. Les bandes noires - Etude sur l'exploitation des vendeurs, producteurs, négociants, etc. (Les Plaies Sociales) 1927 –Et vous, est-ce que vous avez été faits aussi ? –Comme tout le monde ! Nous en sommes pour deux sacs ! –Si je compte bien, déclara M. Émile, le coup de l'Inter a réussi dans quatorze tôles. 1927. Maisons de société - Choses vues 1915 Cette fois, nous sommes fixés, nos deux compagnons sont bien des Boches… Ça y est, nous sommes faits ! Nous sommes tombés dans un piège 1915. Les poilus de la 9e 1841 Il arrive fréquemment que l'on est la dupe de ce genre de tripotage. J'ai moi-même été fait d'une somme de 60 fr. par un individu qui s'était chargé, moyennant cette allocation, de faire sortir une fille avec laquelle j'étais en relation d'affaires commerciales. Cette femme sortit en effet, mais seulement à l'expiration de sa peine. 1841. Des dangers de la Prostitution ; par Aimée Lucas <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 171