venterne

registre ancien : 9 fréquence : 36

venterne & vanterne ; voiterne ; (everne) n.m., n.f.

Fenêtre, croisée, vitre, (lunette) IT : finestra

Synonyme : fenêtre, vitre, carreau (de fenêtre)

1867 –Alors nous allons faire un bon coup. –Celui dont tu parlais tantôt ? –Oui. – Vois-tu cette vanterne (Fenêtre) en face ? –Après ? –La rue n'est pas large ; mais avec l'échelle du grenier, en guise de pont volant, nous pouvons la traverser. 1867. Les Malfaiteurs 1850 Ce métier [venternier] consiste à monter la nuit au premier, secon et même troisième aux venternes […], esquinter l'espagnolette et enquier dans la piole 1850. La légende noire du bagne 1829 avec un emplâtre, je frangirai les vanternes sans qu'on puisse prêter loche 1829. Mémoires d'un forban philosophe 1844 Il y a des crapauds aux vanternes, impossible d'enquiller par là. Voyons la lourde 1844. Les vrais mystères de Paris 1862 Allons, ma vieille, la bouclante est close, les vanternes verrouillés 1862. Le dernier crime de Jean Hiroux 1950 Par la vanterne on entendit gueuler / Monsieur Monron dans son bocson fermé 1950. Chanson de charme pour faux-nez, dans Poésies documentaires complètes <6 citation(s)>

De l'espagnol ventana= venteuse (Brenner, notes CAN) / Voiterne pour venterne (Larchey1899, Suppl.) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 961