dégringoler

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 fréquence : 4

dégringoler & laisser dégringoler un coup ; dégringoler sur la pomme

Donner (un coup), cogner

1976 Vous trouvez ça normal, vous, d'être obligées d'engraisser les poulets ? Ben, tu m'excuseras petit gars, même quand on est une poule, ça vous fait mal aux tripes. Ces salauds-là, quand ils ont pas leur enveloppe, ils savent te le faire payer : ils te dégringolent vite fait quelques P.V. sur le crâne que t'as même pas le temps d'mettre les mains pour te protéger ! 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1927 On leur dégringole un marron sur le coin de la cafetière. Ils y font pas plus attention que s'il leur tombait une goutte de flotte sur le blair 1927. Les Pieds-Nickelés en Amérique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1964 il semble hésiter, puis, sans un mot, fonce droit sur moi et me laisse dégringoler deux crochets dans les mâchoires 1964. Folle à lier 1917 au moment où je prends position, qu'est-ce qui dégringole sur ma pomme ! 1917. Chignole (la guerre aérienne) <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 336