bourrasque

fréquence : 4

bourrasque

n.f.

1836 J'en fus quitte sur le moment pour une bourrasque de mon grand-père et pour prendre mes repas au pain et à l'eau 1836. Mémoires d'un condamné ou la vie de Collet
1880 Si j'atteins l'escalier sans que le capitaine m'ait vu, me disais-je, j'ai quelque chance d'éviter la bourrasque. 1880. Souvenirs d'un déporté - Étapes d'un forçat politique

<2 citation(s)>

BOURRASQUE, subst. fém.


BOURRASQUE, subst. fém. En partic. 1. Mouvement de colère explosif; accès de mauvaise humeur. Les bourrasques et les sautes d'humeur d'un caractère inquiet, mécontent, chagrin (E. et J. DE GONCOURT, Charles Demailly, 1860, p. 13) :

6. ... il fallait beaucoup de patience pour affronter, à chaque entrevue, une nouvelle bourrasque impossible à prévoir. G. SAND, Histoire de ma vie, t. 4, 1855, p. 409.

Loc. Recevoir une bourrasque de premier ordre. Se faire tancer vertement :

7. ... il fut découvert, amené sur le pont, et il essuya là une bourrasque des plus vives de la part de Bonaparte, qui le traita de déserteur... SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 6, 1851-62, p. 52.

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).