tortillard

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1821 registre ancien : 7 fréquence : 15

tortillard n., adj.

Boiteux, bancal ALL : Lahmer / ANG : a lame man / IT : zoppo

Synonyme : boîteux

1867 Tous, excepté le doyen de la bande et un petit tortillard, dont la physionomie offrait un caractère particulier, restèrent insensibles aux injures du prévôt. 1867. Les Malfaiteurs 1821 Le vieux tortillard est marloux, il est Tocq. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest <2 citation(s)>

B. − Pop., vieilli. [En parlant d'une pers.] Qui tortille du corps, des hanches. Il a une jambe artificielle (...). Il est assis entre deux béquilles, au-dessus desquelles se remuent et s'agitent, comme dans une danse de Saint-Guy, deux gros poignets ankylosés, donnant à cet être tortillard quelque chose de l'apparence d'un succube (Goncourt, Journal, 1885, p. 447). − Empl. subst. Boiteux. [Il] parvint sur la pointe des pieds jusqu'au pas d'une porte entr'ouverte, derrière laquelle (...) se tenait, jamais vous ne le devineriez! un petit tortillard, vêtu d'une houppelande bleu de ciel à tresses d'argent (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 312). B. 1821 pop. « qui tortille des hanches » (Ansiaume, Bagne Brest, fo15, ro,445). (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 315